You are here

La certification professionnelle en France

La reconnaissance des certifications de français langue étrangère et des formations du CIEP dans les différents COPAREF et branches professionnelles.

Depuis plus de deux ans, les certifications DILF, DELF, DALF et TCF, conçues par le Centre international d’études pédagogiques (CIEP), sont inscrites à l’inventaire de la commission nationale de la certification professionnelle (CNCP). Grâce à ces avancées, de nombreuses passations des examens ont été financées. Par exemple, le diplôme DELF arrive en tête du classement des actions les plus financées par le Fongecif Île-de-France en 2017.

 

Les diplômes DILF (diplôme initial de langue française), DELF (diplôme d’études en langue française) et DALF (diplôme approfondi de langue française) ainsi que les tests de connaissance du français (TCF), certifications standardisées qui permettent d’évaluer le niveau de langue française d’un étranger, rentrent dans le champ des "certifications et habilitations correspondant à des compétences transversales exercées en situation professionnelle" (article L335-6 du Code de l’éducation). Inscrites à l’inventaire de la CNCP, ces certifications peuvent parachever une formation de français langue étrangère et rendre ainsi celle-ci éligible au financement du Compte Personnel de Formation (CPF).

 

De nombreux COPAREF et CPNE les ont déjà élues pour le CPF, comme par exemple les COPAREF du Centre-Val de Loire, du Grand Est, de l’Île-de-France, de la Normandie, et les CPNE du commerce de gros, des grands magasins, des hébergements, de la restauration, de la formation continue d’adultes, de l’enseignement supérieur, etc.

 

À titre d’exemple, depuis 2015, le DELF arrive en première position du classement des actions les plus financées par le Fongecif Île-de-France, avec 468 formations financées dans le cadre du Congé Individuel de Formation (CIF) en 2017, et 452 en 2016.