Vous êtes ici

Le conseil d'orientation

Le conseil d’orientation accompagne la démarche de labellisation et propose à la commission interministérielle d’éventuelles adaptations des outils, des procédures et des processus. Le conseil se réunit en tant que de besoin et au moins une fois par an.

Sa composition

Présidé par le délégué général à la langue française et aux langues de France, au ministère de la Culture, le conseil d'orientation est composé :

Sont nommés au conseil d’orientation, au titre des "personnalités" :

  • le président du Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (Hcéres) ;
  • le directeur général de Campus France ;
  • le président de la Commission des titres d’ingénieur (CTI) ;
  • le directeur général d’Atout France ;
  • le secrétaire général de la Fédération internationale des professeurs de français (FIPF) ;
  • le président de la Fondation Alliance française ;
  • le président de l’Association des directeurs des centres universitaires d'études françaises pour étrangers (Adcuefe) ;
  • le président de Groupement FLE ;
  • le président du groupement professionnel Souffle ;
  • le président du Rassemblement national des centres de langues de l’enseignement supérieur (Ranacles) ;
  • M. Thierry Pelletier, responsable label EDUFORM, ministère de l’Éducation nationale et de la jeunesse ;
  • Mme Hannelore Guerrand, auditrice Qualité FLE.

Atout France

 

Atout France, l’Agence de développement touristique de la France, œuvre pour le maintien de la compétitivité de la destination France. Elle met ses différents champs de compétence au service des professionnels du tourisme afin de participer au développement de leur activité et à la mise en marché de l’offre française à l’international. Observation et veille, ingénierie et assistance au développement, promotion et aide à la commercialisation, autant de prestations que Atout France met à disposition de ces 1 100 partenaires, professionnels privés et publics, avec pour objectif le renforcement de l’industrie touristique, premier secteur économique français. L’agence Atout France a aussi un rôle d’information auprès des visiteurs touristiques qui souhaitent apprendre le français dans un centre garantissant la qualité de l’offre de cours et des prestations d’accueil.

 

Campus France

 

Placé sous la tutelle des ministres chargés des Affaires étrangères et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Campus France a pour principales missions la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger, l’accueil des étudiants étrangers en France et la gestion des boursiers des gouvernements français et étrangers. Conscient de l’importance de la pratique de la langue française pour tirer le meilleur parti d’un séjour d’études, Campus France s’attache à promouvoir les centres de français langue étrangère (FLE) soit en organisant des tournées dans les pays étrangers soit en incitant les étudiants à associer, si nécessaire, leur programme d’études en France à des cours de FLE. Chaque année, de nombreux étudiants apprennent le français dans le cadre de leurs études en France.

 

 

La CTI est un organisme indépendant, chargé par la loi française depuis 1934 d'évaluer toutes les formations d'ingénieur, de développer la qualité des formations, de promouvoir le titre et le métier d'ingénieur en France et à l'étranger. La CTI est à l'échelle mondiale une des agences d'habilitation les plus expérimentées dans le domaine des formations d'ingénieurs. La CTI est décisionnaire pour l'habilitation des établissements privés et consulaires ; elle rend des avis aux ministères compétents pour les établissements de statut public. La CTI a fonctionné depuis 1934 sans discontinuer avec des missions élargies au fil des ans : évaluation des écoles publiques (1984), mise en place de l'habilitation périodique (1996), prise en compte de l'Espace européen de l'enseignement supérieur (2001), développement des actions européennes et internationales (la loi prévoit que la CTI puisse évaluer les formations d'ingénieurs à l'étranger).

 

Fédération internationale des professeurs de français (FIPF)

 

La FIPF joue un rôle important et reconnu pour la promotion et la diffusion de la langue française dans le monde en ayant pour objectif premier l’amélioration et le développement de son apprentissage et de son enseignement. Forte des 180 associations professionnelles et 6 fédérations nationales membres, ses positions sont relayées activement par ses 80 000 membres bénévoles dans 140 pays. Valorisant la vie associative et l’engagement, la Fédération appelle ses membres à faire entendre leurs voix auprès des autorités politiques nationales et internationales  pour être associés à l'élaboration des politiques linguistiques, éducatives et de formations initiales et continues. La FIPF est représentée par sa secrétaire générale depuis l’origine du conseil d’orientation du label.

 

Haut conseil de l'évaluation de la recherche et de l'enseignement supérieur (Hcéres)

 

Le HCERES est une autorité administrative indépendante. Pour l'exercice de ses missions, le Haut Conseil s'inspire des meilleures pratiques internationales. Il fonde son action, en ce qui concerne les critères d'évaluation, sur les principes d'objectivité, de transparence et d'égalité de traitement entre les structures examinées et, en ce qui concerne le choix des personnes chargées de l'évaluation, sur les principes d'expertise scientifique au meilleur niveau international, de neutralité et d'équilibre dans la représentation des thématiques et des opinions. Il veille à la prévention des conflits d'intérêts dans la constitution des comités d'experts chargés de conduire les évaluations. Il peut conduire directement des évaluations ou s'assurer de la qualité des évaluations réalisées par d'autres instances en validant les procédures retenues. Il met en mesure les structures et établissements qu'il évalue directement de présenter, à leur demande, des observations tout au long et à l'issue de la procédure d'évaluation.

 

Rassemblement national des centres de langues de l'enseignement supérieur (Ranacles)

 

RANACLES a été créé au début des années 1990. Une soixantaine de structures adhérentes, telles que des universités, des UFR ou départements, des IUT, des grandes écoles, etc. compose ce réseau français, toutes étant également membres de droit de l’association européenne des centres de langues, CercleS.