Quelles sont les singularités de l’Espace Langues de l’Université Sorbonne Paris Nord ?

Située au nord de Paris, dans un écosystème des plus dynamiques, notre université se déploie sur 5 campus et accueille 25 000 étudiants par an. Elle constitue un pôle majeur d’enseignement pluridisciplinaire et de recherche, mettant en résonance la formation, la recherche et l’international avec une exigence d’excellence tout en impulsant une forte dynamique visant à renforcer les partenariats avec le monde économique. Elle a vocation à devenir incontournable dans le paysage universitaire francilien, national et international dans les années à venir.

L’Espace Langues, quant à lui, est situé sur le campus de Villetaneuse. Nous y proposons des formations en FLE, sous forme de stages intensifs, cours semestriels et DU Passerelle étudiants en exil, ainsi que des cours dans huit autres langues. Nous sommes aussi centre de certifications DELF-DALF. Notre spécificité réside sans nul doute dans la qualité de l’accompagnement global réservé aux étudiants internationaux, fruit d’une collaboration très étroite de l’Espace Langues avec le service des relations internationales, la Maison Des Étudiants, le service culturel, la bibliothèque universitaire ou encore le DAPS (Département d’Activités Physiques et Sportives).

Pourriez-vous nous décrire plus spécifiquement les publics accueillis à l’Espace Langues et votre offre de cours de FLE ?

Nous accueillons quatre grands types de public : des étudiants internationaux en mobilité encadrée, des étudiants internationaux en mobilité individuelle (hors programme d’échange), des étudiants en exil, des étudiants en exil qui souhaitent entamer ou reprendre une formation dans l’enseignement supérieur et des personnes extérieures à l’université qui ont besoin de progresser dans leur maîtrise de la langue française. Parmi nos étudiants en programmes d’échange, nous avons la chance d’accueillir des étudiants inscrits en Master Erasmus Mundus EPOG+.

Chaque semestre débute par un stage intensif de FLE, complété par des activités d’intégration. Durant le semestre, les apprenants se répartissent dans des cours de niveau A1 au niveau C1 et ont l’opportunité de passer le DELF ou le DALF s’ils le souhaitent. Les étudiants en exil sélectionnés intègrent un dispositif spécifique nommé DU Passerelle (habilité par le MESRI) qui les forme en un an au niveau B1. Cette formation est soutenue par l’AUF, la Mairie de Paris, la Fondation Robert de Sorbon ainsi que la DRIEETS Ile-de-France et notre université fait partie du réseau MEnS (Migrants de l’Enseignement Supérieur).

Photo

En termes de mobilité, combien d’étudiants étrangers recevez-vous chaque année au sein de l’Université Sorbonne Paris Nord ? Combien d’entre eux suivent des cours de FLE ?

Hors crise sanitaire, nous accueillons environ 5000 étudiants étrangers qui pour beaucoup sont francophones. Ceci explique que nous formions dans nos cours de FLE entre 150 et 200 apprenants.

L’Espace Langues a été labellisé pour 4 ans en décembre dernier. Qu’est-ce que qui vous a motivé à entrer dans cette démarche ?

La démarche initiée en 2017 avait été suspendue. Lors du changement de direction, il m’a semblé important de relancer le processus, avant tout pour améliorer la qualité du service en bénéficiant du cadre proposé par le label.

Avez-vous rencontré des difficultés pour constituer votre dossier de candidature ?

Il a été dans un premier temps difficile de se repérer dans le foisonnement des items présentés dans les cinq domaines (heureusement, j’ai pu compter sur l’accompagnement optimal de FEI tout au long de la préparation). Ensuite, il a fallu déployer beaucoup d’énergie pour récupérer les documents nécessaires auprès des interlocuteurs concernés et organiser le plan de mission qui a mobilisé de nombreux intervenants.

Quels sont les principaux bénéfices en interne de cette labellisation ?

Cette labellisation a, sans conteste, donné une meilleure visibilité à notre service et à nos actions auprès de nos collègues des différents services et de la Présidence de notre université.

En quoi le label est-il un atout pour accompagner vos projets de développement à l’international ?

Le label Qualité FLE valorise l’offre proposée aux étudiants internationaux au sein de notre université. En ce sens, celle-ci constitue un atout majeur dans le cadre de futures alliances avec des universités européennes ou extra-européennes.

Quelles recommandations feriez-vous aux centres de langue des universités françaises qui souhaitent s’engager dans une démarche qualité et in fine, obtenir le label Qualité FLE ?

Dans un premier temps, il est important de comprendre ce qui est attendu pour établir un diagnostic des points à améliorer, sans minimiser ce qui fonctionne déjà bien. C’est un processus qui demande du temps et qui demande l’adhésion des collègues. Il est donc important de communiquer sur cette démarche dès qu’elle est initiée.

Sylvie BARRIER

Directrice d'Espace Langues - Université Sorbonne Paris Nord

Lettre d'information

The subscriber's email address.